Journées Nationales de l'APMEP
La saveur des Mathématiques
DIJON - 19 au 22 octobre 2019

Les commissions et groupes nationaux APMEP

Commission Premier degré

Les enseignants des écoles maternelles et élémentaires sont les premiers "professeurs de mathématiques" que rencontrent les enfants...

La commission Premier degré se donne pour tâche d’analyser les programmes, et de proposer des activités motivantes et au service de la polyvalence de l’enseignement primaire.

Par la mutualisation de ressources et de réflexions, elle souhaite participer à l'enrichissement de tous et à la visibilité du premier degré au sein de notre association, dès la très petite section de maternelle.

La commission se propose d’alimenter en articles (comptes-rendus et analyses d’activités mises en oeuvre dans des classes, etc.) les différents médias de l’APMEP (Au Fil Des Maths, BGV, site Internet), sur des sujets qui préoccupent les maîtres de terrain.

Vous pouvez aider la commission :
· en participant à ses travaux (physiquement lors des réunions, ou par courrier électronique) ;
· en lui soumettant des sujets de réflexion, des réactions à des articles parus, ou des questions ;
· en envoyant au responsable des propositions d’activités (si possible expérimentées en classe) ou des articles, même non aboutis.

La réunion de cette commission lors des Journées Nationales est ouverte à tous.

Commission Collège

Le bureau de l’APMEP s’appuie sur les travaux de ses commissions nationales pour prendre des positions et pouvoir argumenter dans les discussions avec les différentes instances de l’Éducation Nationale.

La commission Collège est l’une de ces commissions. Elle est le lieu où tout enseignant de collège peut s’exprimer, réagir sur les questions d’actualité et ainsi enrichir le débat et la réflexion de l'association pour lui permettre d’élaborer des propositions constructives et de mener des actions pour le maintien d’un enseignement de mathématiques de qualité.

En pratique, les collègues volontaires et disponibles se réunissent deux fois par an, à Paris, et une fois à l’occasion des Journées nationales. Le reste des échanges se fait par courrier électronique.

Vous pouvez participer à la commission Collège, en choisissant le niveau d’investissement et le temps qui vous conviennent.

Sophie ROUBIN, responsable de la commission Collège

Commission Lycée Professionnel

La rénovation de la voie professionnelle a ouvert de nombreuses pistes de réflexion dans notre pédagogie :
- L’évaluation et, donc, la formation, par compétences : comment la mettre en place ? Comment assurer le suivi de l’acquisition de ces compétences par nos élèves ? Comment mettre en place des outils de remédiation ?
- L’introduction de plus en plus systématique de la démarche d’investigation : a-t-elle atteint son but ? Nos élèves donnent-ils plus de sens à ce qu’ils apprennent ?
- La disparition des épreuves ponctuelles pour les élèves sous statut scolaire et les certifications uniquement sous forme de Contrôles en Cours de Formation (CCF) : comment partager le temps entre la formation et les deux épreuves de CCF, pendant l’année de Terminale notamment, déjà amputée de huit semaines de Périodes de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) ? Les épreuves ponctuelles proposées aux candidats libres et à certains apprentis sont-elles comparables à nos sujets de CCF et à leurs exigences ?
- L’utilisation des ENT, encouragée par les régions : que peut-elle réellement apporter à nos élèves ? à leurs parents ? à nous ?
- La disparition des grilles horaires par année et l’apparition d’heures d’Enseignement Général Lié à la Spécialité (EGLS) : ces heures sont-elles réellement mises en place dans les établissements ? Faut-il créer un programme pour cette « nouvelle discipline » ? Y a-t-il des ressources suffisantes pour l’enseigner ? Pouvons-nous en créer ?
- L’augmentation du nombre de bacheliers professionnels en Sections de Technicien Supérieur : le programme complémentaire est-il adapté ? suffisant ? Sur quelles heures faut-il l’enseigner ?

Pour discuter de tous ces sujets et de bien d’autres encore, venez nous rejoindre à la réunion de la commission LP de l’APMEP !

Commission Lycée (LEGT)

Le 28 mai dernier, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a publié un dossier de presse intitulé « Transformer le lycée professionnel ».

Nous pouvons d’ores et déjà y recenser quelques nouveautés :

  • des enseignements professionnels et maths en co-intervention, en bac pro comme en CAP ;
  • un test de positionnement en mathématiques à l’entrée en LP.
Il y est aussi question d’acquérir des compétences, mais on ne sait pas lesquelles.

En ce qui concerne le contrôle en cours de formation, « [il] sera rénové et simplifié », mais on ne sait pas encore comment.

En comparant les grilles horaires actuelles (sur un cycle) et celles fournies dans le dossier de presse (par année), on peut observer que le nombre d’heures clairement fléchées « mathématiques - sciences » devrait diminuer dans les filières industrielles (en bac pro, de 55 heures sur le cycle de 3 ans ; en CAP, de 27,5 à 34,5 heures sur le cycle de 2 ans), mais il devrait augmenter dans les bac pro tertiaires (de 16 heures sur le cycle de 3 ans). Cependant, les équipes pédagogiques math-sciences pourront se positionner sur des heures de « consolidation, accompagnement personnalisé et préparation à l’orientation », auxquelles peuvent prétendre les mathématiques pour « la consolidation des acquis des élèves en fonction du test de positionnement ». Ainsi que sur d’autres, « en terminale : a) insertion professionnelle (recherche, CV, préparation entretien, etc.) b) poursuite d’études (renforcement méthodologique, etc.) » Il nous faudra attendre les nouveaux programmes pour en savoir davantage, notamment en ce qui concerne la démarche pédagogique préconisée. Pour discuter de cette actualité brûlante et de bien d’autres sujets, venez nous rejoindre à la réunion de la commission LP de l’APMEP !

Groupe Histoire des mathématiques

Le groupe national « Histoire des mathématiques » de l’APMEP est un groupe de travail ouvert aux adhérents qui souhaitent s’investir dans l’introduction de l’histoire des mathématiques dans l’enseignement au collège, au lycée ou à l’université. Le groupe contribue à la visibilité des recherches et des ouvrages en histoire des mathématiques en aidant à la mise à jour de fiches dans la base « Publimath ». Les membres du groupe proposent sur le site de l’APMEP, rubrique « histoire des mathématiques » ( http://www.apmep.asso.fr/-Histoire-des-maths- ) des documents de classe, des compléments pour l’enseignant, des références bibliographiques. Ils animent aussi des ateliers lors des Journées Nationales où vous pourrez les rencontrer. Si vous avez envie de partager votre expérience pédagogique en lien avec l’histoire des mathématiques ou si vous avez envie de participer à nos activités, n’hésitez pas à nous retrouver lors de ces Journées Nationales.

Groupe APMEP Neurosciences et apprentissage des mathématiques

Une petite présentation du groupe...

Depuis quelques années, les neurosciences s’intéressent de plus en plus à l’éducation et inversement. Suite à plusieurs conférences ou ateliers proposés par des neuroscientifiques lors des journées nationales de l’APMEP, plusieurs adhérents ont souhaité la création d’un groupe de travail national pour engager une réflexion sur cette thématique : neurosciences et apprentissages des mathématiques.

Ce groupe est né aux journées nationales de Lyon avec pour objectif central de s’interroger sur les apports des neurosciences cognitives pour l’apprentissage des mathématiques. Il est composé d’enseignants, de formateurs, d’enseignants-chercheurs et de membres du CIJM. La réflexion se construit autour de deux axes :

  • Une veille scientifique avec une recension et une mise à disposition de ressources autour des neurosciences et de l’apprentissage des mathématiques, classées selon cette catégorisation.
  • Une orientation des réflexions du côté des enseignants avec l’objectif de produire des ressources pour les enseignants et pour la formation d’enseignants ; par exemple la construction et l’analyse d’activités mathématiques intégrant des outils issus de recherches en neurosciences cognitives, tant du côté pédagogique que didactique.
  • Pour plus d’information, contacter marie-line.gardes@univ-lyon1.fr

    Groupe mathématiques et informatique

    L’informatique prend une place de plus en plus importante dans notre quotidien. Nous avons tous (ou presque) un ordinateur dans le fond de notre poche et nos élèves ne peuvent presque pas vivre sans en avoir un dans le creux de la main : « Maintenant, tenant en main le monde », écrit Michel Serres. La révolution informatique et les bouleversements sociaux, culturels, économiques qui en découlent, sont du même ordre que celle apparue avec l’imprimerie. À la trilogie Lire, Écrire, Compter, il faudra rajouter Coder. C’est un moyen de s’exprimer, une façon de penser le monde, au même titre que les langues vivantes ou mortes. L’ordinateur est certes, avant tout, un outil, mais un outil complexe, puissant et qui par son universalité touche l’ensemble de la population. Il paraît donc nécessaire d’enseigner l’informatique et ses différents aspects au plus grand nombre. Aujourd’hui, presque tous les programmes de mathématiques du premier et du second degré comportent un volet algorithmique et programmation ; il semble donc important de réfléchir sur ce nouvel aspect du métier d’enseignant de mathématiques tout en ayant conscience de la jeunesse de cette science, où la didactique est balbutiante. Il faut également interroger les implications qu’ont son actuel rattachement, dans le secondaire, au cours de mathématiques et celles qu’auraient son éventuelle autonomisation en tant que nouvelle discipline scolaire. Le groupe se donne pour buts :
    • d’étudier les programmes officiels, manuels scolaires et sujets d’examens ;
    • de proposer des activités, des progressions et des formations pour les enseignants ;
    • d’alimenter les différents médias de l’APMEP ;
    • de contribuer à mettre à jour les besoins, en particulier en termes de formation initiale et continue, mais aussi d’horaires, de taille des groupes, et de matériel ;
    • d’interroger les évolutions des enseignements ICN et d’ISN en lycée ;
    • d’interroger et de débattre des relations entre les mathématiques, l’informatique, et en particulier la programmation et l'algorithmique. Cette réflexion peut se faire dans différents cadres : épistémologique (par exemple au travers du lien entre preuve, algorithme et programme), historique, philosophique (construction des objets ou existence des objets), didactique, pédagogique (contraintes, type d’enseignement) et technique.
    Le groupe de travail est ouvert à tous et à toutes, programmeur débutant ou chevronné, de la maternelle à l'université.

    Groupe Revue

    Réunion de l'équipe éditoriale « Au fil des maths »

    L'équipe éditoriale de la revue Au Fil des Maths – le bulletin de l'APMEP vous propose un temps convivial de rencontre et de discussion autour d'un rafraîchissement : ce sera l'occasion pour chacun qui le souhaite de venir échanger avec nous sur les premiers numéros «papier» et sur la revue numérique. L'occasion aussi de nous proposer un article ou pourquoi pas de nous rejoindre dans le comité de rédaction (il y a encore des postes à pourvoir, et nous pourrons répondre à toutes les questions). N'hésitez pas à passer, Au fil des maths est une oeuvre collective, celle de notre association, et chacun peut y apporter sa pierre, même modeste !

    Groupe CII-APMEP PUBLIMATH : pas de réunion, mais vous pouvez rencontrer des membres de ce groupe dans le salon des exposants

    Ce groupe mixte inter-IREM et APMEP a vocation à alimenter la base PUBLIMATH et sa Bibliothèque numérique .

    Les membres référencent toute publication en ligne ou non (livres, revues, logiciels, vidéos, sites Web, etc.) éditée par un IREM, par l'APMEP, ou par un éditeur privé, pouvant intéresser un enseignant de mathématiques de la maternelle à l'université.

    L'équipe accueille bien volontiers les collègues intéressés par ce travail. Vous aimez lire, partager vos découvertes, venez la rejoindre !



    Pour toutes questions relatives au site, merci d’écrire à jn-webmestre@apmep.fr

    Site développé au fil des années par les Régionales organisatrices et à présent maintenu par le groupe Journées Nationales